Temps de lecture : 2 minutes

"Rencontre autour des chrétiens d'Orient"

Diocèse de Besançon - doyenné des Plateaux de Vesoul, le 20/10/2020

En tant que chevalier de l’Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem et délégué diocésain à l’Œuvre d’Orient, je me suis rendu dans le diocèse de Besançon le mardi 20 octobre 2020 – à l’invitation du doyenné des Plateaux de Vesoul en la personne de Monsieur l’Abbé Jean-Pierre Poirot – pour trois événements principaux dans deux lieux différents.

À la librairie Passage 19 à Besançon : la dédicace de mon livre L’acte du martyre. Cause, motif et moralité selon saint Thomas d’Aquin. J’ai eu l’occasion de rencontrer l’archevêque Monseigneur Jean-Luc Bouilleret.

2. À l’église saint Georges de Vesoul où j’étais accueilli chaleureusement par Monsieur le curé, le père Franck Ruffiot et son équipe paroissiale : la célébration de la messe en rite maronite en français suivie d’une conférence intitulée « Le sang des martyrs est une semence des chrétiens. Quel passé pour quel futur des Églises Orientales » et ceci en la présence de Marielle Fontanilles (chef de projet événementiel de Réseau France de l’Œuvre d’Orient).

La messe et la conférence avaient deux finalités principales : sensibiliser les paroissiens au sujet des chrétiens d’Orient et les solliciter pour une participation matérielle pour soutenir ces chrétiens par le biais de l’Œuvre d’Orient.

En effet, la conférence était centrée sur trois axes. Tout d’abord, un axe historique et géographique qui permet de comprendre le contexte de la naissance des différentes églises orientales. Ensuite, un axe centré les rites qui permet de découvrir les différentes familles de ces églises (le rite Alexandrin, le rite Antiochien, le rite Arménien et le rite Byzantin). Enfin, un axe spirituel dans lequel on peut comprendre les fondements du lien avec l’Église Catholique Romaine ainsi que les particularités des Églises Orientales. Pour clôturer la conférence, un lien entre le martyre et ces différentes églises était mis en relief puisque ces dernières sont marquées par cet acte depuis leur existence.

Mes remerciements vont particulièrement à l’Abbé Jean-Pierre Poirot pour son accueil et sa sollicitation, à la librairie Passage 19 et à Monsieur le curé le p. Franck ainsi qu’à toutes les personnes qui sont venues pour prier et découvrir ce monde chrétien oriental.